FOUTEZ-VOUS LA PAIX !

“Foutez-vous la paix ! et commencez à vivre” – de Fabric Midal

Tel est le titre du livre que je suis en train de lire.

Ou plus honnêtement, que je feuillette et lis par épisodes. Mais pas dans un ordre chronologique… bizarrement …

En fait, – et là je risque d’en perdre certains !!! – j’entretiens une sorte de relation ‘spirituelle’ avec ce livre … comme s’il me reliait à mes guides spirituels… Ou est-ce directement à l’Univers ? Dur à dire et franchement cela m’importe peu. Je suis du genre à parler de l’Univers à tord et à travers, là où certains utilisent les termes ‘Dieux’,  anges, guides, interventions divines, EDN, etc… moi je mets tout dans le même panier. Peut-être pour ne pas avoir à expliquer ou comprendre qui fait quoi, ni comment.

Au final, je crois profondément à tout cela et comprends aussi que tout est en moi… Et que bien entendu l’idée générale et LE PLUS IMPORTANT c’ est l’AMOUR et la BIENVEILLANCE. Et ces thèmes sont Universels.

Je ressens que ma connexion à l’Univers est intimement liée à ma connexion à moi-même. Cela m’apaise et me rassure. Surtout dans les moments difficiles…

Enfin, revenons à nous moutons ! Dernièrement je joue. Ou plutôt je teste mon habilité à connecter et comprendre ce que l’Univers me répond lorsqu’au réveil, je lui pose une question, ouvre le livre à une page (choisie sur le moment par intuition) et lis le paragraphe. C’est bluffant et en même temps, pas toujours ce qu’on souhaite savoir donc … il faut forcer son mental à ne pas intervenir 😉

Mais je m’égare un peu. Cela m’amène à vous écrire un extrait des quelques pages que j’ai lu ce matin. Cela me parle beaucoup ! et je pense que ces mots résonneront avec vous aussi :

‘ Désapprendre les mécanismes ingérés depuis l’enfance pour s’empêcher  de devenir soi n’est pas une affaire de quelques semaines, ni de quelques mois. C’est l’œuvre d’une vie, une œuvre vouée à rester inachevée : au fond, je resterai toujours une énigme  pour moi-même, une énigme dans mon rapport au monde, dans mon rapport aux autres.
Le chemin vers soi n’est pas balisé comme une carte routière. C’est une aventure. Ses étapes, quoi qu’en disent les ouvrages qui se multiplient sur ce sujet, ne sont pas définies à l’avance. Les voies classiques de l’introspection sont des leurres.
Etre soi, ce n’est pas se définir, ce n’est pas une affaire expédiée par un test de personnalité chez un psychologue. Ce n’est pas s’étudier, c’est s’oublier. Regarder au fond de soi, c’est s’égarer à coup sûr…

C’est parce que nous sommes heureux de faire ce que nous faisons que nous pouvons réussir : voilà un immense changement de perspective. En se foutant la paix, nous découvrons en nous des ressources que nous ne connaissions pas, des richesses dont nous ignorions l’existence et qui peuvent nous surprendre si, pour un moment, nous ne faisons rien. Si nous nous abandonnons à la situation pour commencer à coïncider avec elle…

A force de nous comparer, nous n’osons plus savoir ce que nous voulons vraiment, ce qui nous appelle, nous intéresse, ce que nous avons vraiment envie de faire. Nous restons dans une idée figée, de notre identité…

Etre soi n’est pas une affirmation égocentrique de notre individualisme…

Quand j’ai commencé à méditer, ma mère, que mon engagement énervait, me disait : « je ne comprends pas pourquoi tu passes ton temps à te regarder le nombril ». Mais méditer, ce n’est pas se regarder le nombril, se préoccuper de son intériorité, mais c’est se préoccuper de la réalité qui nous interpelle, pour l’appréhender comme elle est. S’oublier pour s’ouvrir au monde. Se laisser être…

Cesser de se comparer demande de la confiance ! … C’est une confiance beaucoup plus radicale que la simple confiance en soi, un état d’être qui me permet de m’enraciner dans ma présence au monde. D’être, enfin…’ – Extrait de chapitre 11, Cessez de vous comparer, Soyez vous-même.

Sur ce, bonne journée à tous ! Et bonne lecture/ méditation/ découverte de vous-même et de vos désirs les plus profonds  !

Axelle

ps: Merci à Belen pour m’avoir fait cadeau de ce livre. Et pour ton amitié. Je t’aime x

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s